Image du film Gravity de Alfonso Cuaron (2013).

Gravity ou la poésie factuelle des astronautes

Ce qui a commencé à se dissoudre et se perdre dès la fin des missions Apollo n’est pas seulement le rêve d’une colonisation de la Lune et de l’exploration humaine d’autres astres, mais l’émerveillement transmis par les premiers hommes ayant vu la Terre depuis son orbite proche ou, depuis la Lune, les premières descriptions de la poussière lunaire par ceux qui y posèrent les pieds. Or, c’est cet émerveillement que le film Gravity (Alfonso Cuarón, 2013) tente de recréer. A travers la survie de l’homme dans l’espace, Gravity est un film qui nous rappelle les conditions de notre propre existence, ici, sur notre petite planète Terre (gravité, dioxygène, eau…).

Lisez l’article sur le site Culturellement Vôtre