Paradoxes des corps de Star Wars

Le visage humain, dans le monde anthropocentrique de Star Wars, est l’incarnation même de l’humanité par sa singularité et ses émotions. Il est ainsi défiguré, mécanisé ou sérialisé lorsqu’il représente l’Empire. On ne peut garder un visage humain dans l’Empire, comme le montre la défiguration monstrueuse de Palpatine devenant Empereur dans Star Wars, Episode III, La Revanche des Sith, ou la transformation d’Anakin Skywalker en Dark Vador. La défiguration du visage s’opère par la défiguration et la mécanisation, qui menacent Luke Skywalker.

Mais nous verrons dans cet article que le rapport au corps ne peut se réduire à une opposition organique/mécanique, les droïdes exprimant parfois plus d’émotions que les Jedi dont la quête de pureté mène à une désincarnation qui trouve son aboutissement par-delà la mort, sous une forme spectrale.

Lisez l’article sur le site Culturellement Vôtre