A propos

« Je suis très inquiet de voir que les enfants passent par l’école sans qu’on leur apprenne à regarder. Je ne parle pas seulement de la rue, ou de l’environnement, mais tout simplement de regarder le ciel. »

Ce que le réalisateur Alejandro Amenabàr (Ouvre les yeux, Les Autres, Agora) déclare avec justesse dans un livre d’entretiens qui lui est consacré, nous le faisons nôtre. Bien sûr, nous parlons de cinéma sur ce blog, pas des étoiles de la Voie Lactée, mais l’idée est la même, car il s’agira de parler de la manière dont on regarde la réalité ou les rêves à travers les films de fictions comme les documentaires, et de comment les spectateurs enfants et adultes peuvent au final se réapproprier le réel – voire le réenchanter – en faisant leurs propres images après avoir appris à regarder celles des autres.

Le site Ouvre les Yeux a été créé par l’association artistique et culturelle ECLORE en mai 2013. Le but de ce site n’est pas de faire du buzz, mais de publier des articles durables en cette époque de pensée à court-terme, sur le modèle d’une revue de cinéma telle que Positif (toutes proportions gardées). Chaque rubrique du site doit permettre d’enrichir par de nouveaux articles la réflexion globale exposée dans l’Introduction de chacune d’entre elles, sans prétention aucune à l’exhaustivité.

Le rythme de parution d’Ouvre les Yeux est irrégulier ; ses articles sont écrits par Jérémy Zucchi et des contributeurs tels que Cécile Desbrun. De nouveaux auteurs permettront de rendre la publication d’articles plus régulière, et surtout d’apporter un regard différent et complémentaire à celui qu’apportent déjà les auteurs (voir la page Contribuer).

Blog réalisé avec WordPress | Graphisme Jérémy Zucchi avec le thème Yoko par Elmastudio

Le contenu de ce blog est la propriété exclusive de ses auteurs, sauf mentions contraires. Les vidéos et images présentes à titre illustratif sont la propriété exclusive de leurs auteurs et ayant-droits. ECLORE est une association Lyonnaise Loi 1901 qui a pour but de produire des films cinématographiques, des vidéos et des programmes de télévision, mais aussi de contribuer plus largement, par les talents complémentaires de ses membres et ses moyens matériels, à la création, la transmission, la diffusion de projets télévisuels culturels et artistiques, etc.

Haut